Les îles Saint-Paul et Amsterdam sont l'un des cinq districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises.
L'île Saint-Paul n'est jamais habitée de façon permanente mais l'île d'Amsterdam possède une base de vie appelée Martin de Viviès où réside en moyenne une trentaine de personnes toute l'année.
C'est donc à cet endroit que je vais vivre à partir de novembre 2017 et assurer la médicalisation de ses occupants (scientifiques, militaires, administratifs) pendant 1 an.
Bonne lecture et à très bientôt !

vendredi 22 juin 2018

Le chat haret sur AMS

 

Le chat est une espèce présente sur AMS depuis des décennies suite à son introduction par l’homme. Du fait de l'absence de prédateur et surtout avec la présence d'un "garde manger" (souris et rats) abondant, sa population n'a pu probablement qu'augmenter,  sans qu'on en connaisse leur nombre exact.
Malheureusement son impact n'est probablement pas négligeable avec une prédation sur la faune native de l'île.

Le travail de Lorien consiste aussi en l'évaluation de la population de chats grâce à un système de CMR (Capture Marquage Recapture) virtuelle basée sur le piégeage photo. Ce dispositif a été installé à plusieurs endroits de l'île afin de cartographier leur présence et débuter l'identification de certains individus notamment grâce aux rayures des poils des pattes. Les indices de présence (en particulier les déjections) sont aussi recherchés et marqués par un point GPS.

Présentation de nos "chachous" Amstelodamois ! 😉

Appareil de photo piégeage
Secteur BMG
Secteur EST
Secteur EST
Secteur base (chemin tracteur direction Antonelli)
Secteur EST (le "phylichat" 😉)

Pour la petite anecdote, un chat a été adopté sur AMS en 1986 et portait le nom de Zyphon.