Les îles Saint-Paul et Amsterdam sont l'un des cinq districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises.
L'île Saint-Paul n'est jamais habitée de façon permanente mais l'île d'Amsterdam possède une base de vie appelée Martin de Viviès où réside en moyenne une trentaine de personnes toute l'année.
C'est donc à cet endroit que je vais vivre à partir de novembre 2017 et assurer la médicalisation de ses occupants (scientifiques, militaires, administratifs) pendant 1 an.
Bonne lecture et à très bientôt !

samedi 14 juillet 2018

Visite de l'Astrolabe


Cette journée du 14 juillet fut assez spéciale sur le district. D'une part, célébrer la fête nationale sur l'île la plus isolée du monde a quelque chose d'assez unique, mais nous avons eu la chance d'accueillir l'Astrolabe, le nouveau patrouilleur polaire, pour sa première rotation dans les Australes !

Ce bâtiment de la Marine Nationale, construit entre 2015 et 2017, a pour mission principale le ravitaillement de la base Dumont d'Urville en Antarctique du fait de sa configuration "brise glace". Il est aussi utilisé pour des missions de surveillance de la pêche des ZEE des îles Australes et pour assurer la souveraineté françaises dans les TAAF.

L'Astrolabe s'est présenté devant la base vers 6h00 sous un ciel dégagé et une mer calme ... la journée parfaite au milieu de notre hiver austral. 😎
La quasi totalité de l'équipage a pu descendre à terre et nous l’avons accueillie comme il se doit autour d'un barbecue après une visite de la base et de ses alentours. En retour, tous les hivernants ont pu monter à bord pour une visite très chaleureuse et le commandant nous a offert un cadeau exceptionnel : une petite balade au pied des falaises de la Pearl et d'Entrecasteaux ! 😍

La montée à bord a été l'occasion pour moi aussi de discuter avec le médecin de bord et de visiter l'infirmerie nouvellement toute équipée.

L'astrolabe au mouillage devant Martin de Viviès
Arrivée des premiers membres d'équipage
Bientôt la montée à bord !
Entrecasteaux
Les falaises de la Pearl
La pointe de la Recherche
Retour devant la base
Merci à tout l'équipage de l'Astrolabe pour cette superbe journée (et pour le courrier !) et à dans ... 1 mois ! 😉

mardi 3 juillet 2018

Manip "Plateau des Tourbières" (bis)


Retour sur le plateau les 25 et 30 juin pour 2 manips : une manip mamintro et une manip ornitho ! 😊

La première a consisté avec Lorien à la mise en place des cages pour ses lignes d'abondance dans le cadre de la capture d'éventuels rats présents dans cette zone. Au total, 35 cages ont été déposées dans plusieurs milieux (tourbeux de moyenne et haute altitude) et ont été relevées tous les jours pendant une semaine. Bilan de cette session de capture : 7 rats seulement mais de nombreux indices de présence de souris (qui mangent aussi la Dakatine utilisée comme appât).

J'ai accompagné Chloé dans la deuxième manip pour l'aider à la vérification de la présence des poussins d'Albatros d'Amsterdam sur leurs nids. Lors de ses passages précédents, une cinquantaine d'œufs ont été recensés mais seulement 29 ont éclot. Au terme de cette journée, un seul n'a pas été retrouvé.

Ces deux manips sont surement les "derniers plateaux" de mon hivernage ... c'est avec beaucoup de nostalgie que j'ai quitté mes raquettes le 30 vers 14h30, heure à laquelle nous sortions du plateau au niveau des touques de biosécurité sous une pluie et un vent glacial. Comme pour me faire un cadeau d'adieu, l'Albatros n° 654 m'a offert un spectacle de curiosité et de pose photographique pendant la traversée du plateau ...

Préparation des cages à rat avec les appâts
Cage mise en place
Le Mont du Fernand toujours aussi magnifique
654 et 663


Poussin sur son nid

 Bonne continuation à vous les Albatros ... Force et honneur !

vendredi 29 juin 2018

Expérience bactériologique ...

 

L’hôpital est équipé d'un laboratoire permettant de faire des examens de biologie et une partie du matériel est dédiée à la bactériologie. Son utilisation reste dans la réalité très limitée du fait d'un manque de conditions optimales pour la mise en culture et des connaissances personnelles dans le domaine assez réduites.

Je me suis quand même lancé dans la réalisation de cultures sur gélose au sang frais (d'hivernants ! 😁) et les résultats, sans être d'un grand intérêt scientifique, sont assez photogéniques ... Après 1 semaine en étuve, les boites de Pétri ont révélé de multiples colonies bactériennes provenant de la flore buccale et cutanée.

Séance photo pour les micro organismes !



Le laboratoire de l’hôpital





dimanche 24 juin 2018

MidWinter


Du 17 au 24 a eu lieu la Midwinter ! C'est une semaine de fête qui n’est pas uniquement présente dans les TAAF, toutes les bases antarctiques et subantarctiques du monde célèbrent la moitié de l'hivernage et le solstice d'hiver.
Cette Mid' était sous le signe de l'imagination concernant les nombreuses activités proposées par tous les hivernants et comme toujours, l’élection de Miss AMS a fait suite à celle du Onz'AMS et leur mariage a été célébré de façon très officielle à la "mairie" puis à la chapelle. 😃

Pour clore cette pause dans la mission, la traditionnelle carte de vœux de la Mid' a été envoyée aux autres bases et nous avons fêté la Saint Jean comme il se doit par un "Burning AMS" !

Burning AMS !

vendredi 22 juin 2018

Le chat haret sur AMS

 

Le chat est une espèce présente sur AMS depuis des décennies suite à son introduction par l’homme. Du fait de l'absence de prédateur et surtout avec la présence d'un "garde manger" (souris et rats) abondant, sa population n'a pu probablement qu'augmenter,  sans qu'on en connaisse leur nombre exact.
Malheureusement son impact n'est probablement pas négligeable avec une prédation sur la faune native de l'île.

Le travail de Lorien consiste aussi en l'évaluation de la population de chats grâce à un système de CMR (Capture Marquage Recapture) virtuelle basée sur le piégeage photo. Ce dispositif a été installé à plusieurs endroits de l'île afin de cartographier leur présence et débuter l'identification de certains individus notamment grâce aux rayures des poils des pattes. Les indices de présence (en particulier les déjections) sont aussi recherchés et marqués par un point GPS.

Présentation de nos "chachous" Amstelodamois ! 😉

Appareil de photo piégeage
Secteur BMG
Secteur EST
Secteur EST
Secteur base (chemin tracteur direction Antonelli)
Secteur EST (le "phylichat" 😉)

Pour la petite anecdote, un chat a été adopté sur AMS en 1986 et portait le nom de Zyphon.